Circuit autour de Van 3ème Jour

Publié le par stephane

Lundi 26 juillet 2004: Akgöl - Erçek Gölü

60 Km dont 15 de piste

L'air est une fois de plus bien frais ce matin. Nous profitons toutefois pleinement d'un petit dèj' dans ce cadre idyllique et reprenons la piste. Nous retrouvons la route goudronnée à Emek à 15Km, ça fait du bien quand même.

Avant Özalp une voiture stop brutalement en nous croisant. L'homme nous demande d'où nous venons et, est tout content de nous savoir français. Il est Turc mais vit en France en banlieu parisienne. Il nous invite à venir manger chez lui à Emek mais il nous faudrait remonter au moins 5Km et nous déclinons l'invitation. Bien qu'il vive en France, ce Turc n'a pas perdu le sens de l'hospitalité. Nous nous arrêtons à Özalp pour manger un bon kebab, de la viande...!! Les gens sont très curieux car ils ne voient certainement jamais de touristes. Nous nous faisons inviter à boire le thé dans un salon à la sortie du kebab. Quel dommage de ne pas parler le turc, heu pardon, le Kurde. Cette bourgade nous permet de refaire le plein de bouffe.

En fin d'après-midi, à Erçek, nous nous arrêtons à une terrasse envahie de joueurs de dominos pour boire un thé. Nous espérons faire une rencontre pour trouver une solution pour la nuit. Nous engageons des conversations mais j'ai l'impression que les gens ne nous comprennent pas bien. Peuvent-ils imaginer que nous avons une tente dans nos "petites" saccoches ? On nous indique tout de même une direction et nous partons trouver un coin pour camper dans ce gros village. C'est au bord du lac (Erçek Gölü) que nous nous installons. Le coin est sympa même si le sol est très humide. Ce n'est rien, nous mettrons la couverture de survie sous la tente. Alors que nous nous installons les gens commencent à s'approcher. Grâce à notre phrase book, la conversation s'installe. Plusieurs personnes veulent maintenant nous inviter chez elles. Nous aurions dû être moins pressé de nous installer mais maintenant la tente est montée et nous faisons cuire nos pâtes. Nous n'avons pas envie de démonter et de replier et déclinons les invitations. Une petite vingtaine de personnes nous regard manger nos pâtes. Les gens nous apportent de l'eau, du pain... Nous prommettons à plusieurs personnes d'aller déjeuner chez eux, nous verrons demain matin pour les "départager", l'hospitalité est à son apogée ! Alors que nous commencions à nous endormir et que tout le monde était parti quelqu'un secoue la tente. J'ouvre, légèrement inquiet. L'homme nous apporte encore du pain et du yaourt, certes succulent, mais nous seront obliger de goûter de suite devant lui ! Aller, bonne nuit...


 

 

 

Jour PRECEDENT  -  Jour SUIVANT

Publié dans Turquie2004

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article